Sfârșitul de ulei, o afacere bună pentru mediul înconjurător?


Distribuiți acest articol cu ​​prietenii dvs.:

Certains espèrent qu’un pétrole à plus de 75 $­­­ le baril entraînera un ralentissement de la consommation de combustibles pétroliers (carburants…), et donc une réduction d’émission de gaz à effet de serre. C’est oublier un peu vite qu’il est facile, et rentable, de produire des carburants «pétroliers» à partir d’autres sources, quasiment inépuisables à notre échelle de temps.

Citește mai mult


Facebook Comentarii

Lasă un comentariu

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile obligatorii sunt marcate *